Rien ne vaut le savoir et la confrontation des idées quand le malentendu s’érige en maitre de
la cité, les différences enrichissantes devenant source de discorde.

 

Contrairement à l’essence même de la religion musulmane qui consiste à répandre la paix au sein de l’humanité toute entière,fort est de constater que l’intolérance mue par la confusion et l’amalgame comme combustible se propage dans l’univers avec la violence comme moyen d’expression. De la doctrine de Mohamed Abdul Wahhab en passant par sa ramification salafiste, on aboutit à Al - Qaïda en orient, le groupe Shebab en Afrique orientale (hier la Somalie et aujourd'hui le Kenya), à Aqmi dans le Sahara,à Boko Haram au Nigéria et tout dernièrement aux islamistes armés du nord Mali. demain, à qui le tour?

Cette question restera d’actualité si toujours rien ne se fait .

C’est à cet effet que souhaite voir le jour l’Organisation Non Gouvernementale dénommée: Centre d ’Initiatives Internationales pour la Paix en Islam (C.I.I.P.I.)

aux objectifs qui se résument comme suit.

Outre l’émancipation des sociétés musulmanes locales des pays membres,elle est destinée à assurer l’éradication de la misère et l’ignorance dans lesquelles baignent les populations musulmanes des pays concernés .Ce faisant, certaines réalisations s’imposent.

1. Encourager les échanges d’information entre les pays membres;

2.Renforcer la coopération entre les États membres dans les domaines économiques,sociaux-culturels;

3. Oeuvrer à éliminer la discorde sous toutes ses formes;

4.prendre les mesures nécessaires pour consolider la paix et la sécurité mondiale fondées sur la justice sociale;

5.Sauvegarder les lieux saints,

6. Consolider la lutte de tous les peuples musulmans pour la sauvegarde de leur dignité, leur indépendance et leurs droits nationaux

7. Créer l'atmosphère propre à promouvoir la coopération et la compréhension entre les États  membres et les autres pays;

8.Agir pour le rapprochement de toutes les doctrines islamiques de la sunna du Prophète Mohamed ( saw );

9.(Instaurer le débat intellectuel et démocratique comme (unique outil de contradiction en Islam)en associant aux activités de

l’organisation tous les mouvements précédemment énumérés qui privilégient la violence comme outil d’expression.

 Aussi, l’organisation n’est pas limitée à la sous-région d’Afrique du Nord et de l’ouest.Tout pays de quelque région que ce soit peut adhérer à l’organisation s’i lle désir.

L’atteinte des objectifs ainsi présentés passe par la mise en œuvre d’un certain nombre de projets.

 1 -A court terme:

De grands projets de formation en Islam (ses fondements et préceptes) s’avèrent indispensables afin d'éradiquer purement et simplement l'ignorance et la confusion que répandent les apprentis fondamentalistes(Les jeunes étudiants coraniques revenus des études en orient) ;

 2- A court et moyen terme:

 Des projets de rencontres et d'échanges au niveau international (conférences internationales ,forums multi - médiats,etc.,...);

des projets d'aide à la jeunesse et de création d’emplois ,car, les fondamentalistes n’utilisent-ils pas la misère des peuples dans leur stratégie de conquête?

Une attention soutenue sera prêtée pour plus d’efficacité dans la nouvelle quête de la paix en Islam par la lutte contre l'ignorance et la pauvreté dans le monde musulman qui sont les objectifs fondamentaux du C.I.I. P.I.

 

 

 

 

 

Les projets:

 

 

 

 LA FORMATION:

La scène de confrontation quotidienne oppose très souvent  l’Imam (Chef local de la communauté musulmane) aux jeunes aspirants fondamentalistes. En Afrique de l’Ouest, l’Islam est majoritairement soufie (une des branches de la sunna du Prophète MOHAMED (saw)).

La mission des jeunes étudiants coraniques est orientée à dessein par leur Maître vers l’implantation de la doctrine wahhabi-Salafi.

La restauration de la quiétude qui régnait depuis toujours au sein des communautés musulmanes locales est possible par l’instauration du débat public au sein de l’islam. Ce faisant, plusieurs moyens sont à mettre en oeuvre,dont :

LA FORMATION CONTINUE:

 L’instauration de la formation continue 1°)- en Sciences islamiques, 2°)- en langue arabe, 3°)- en finances islamiques, 4°)-sur Le Saint Coran des Imams, leurs adjoints ainsi que les jeunes élèves coraniques dotés du baccalauréat permettra d’assurer progressivement cet équilibre.

La formation des chercheurs intéressera aussi les intellectuels musulmans.

 LES CONFERENCES :

Si la formation continue garantie la rencontre permanente des chefs religieux de la sous-région,cette rencontre qui participe efficacement au brassage et l’intégratiodes peuples musulmans sunnite,les conférences qui sont périodiques permettront d’élargir la zone de brassage et d’intégration des peuples musulmans, ce qui ne sera que bénéfique à la Ouma islamique. En outre,la conférence a l’avantage de mettre face à face des chercheurs de doctrines diverses dans des débats

démocratiques diffusés à‘l’échelle mondiale; ce sera alors fini avec les confrontations physiques entre musulmans voire une nouvelle aire pour la paix entre les peuples du monde entier.

 LES FORUMS:

Les forums présentent l’avantage de l’étendue des participants sans présence physique dans un lieu donné,ce qui augmente la fréquence et la régularité des rencontres et assure la diversification du public intervenant.

LES OEUVRES SOCIALES:

A l’instar du pays d’origine ,le Wahhabisme/Salafisme est fondé sur l’opportunisme et exploite la misère des peuples .Autrement dit, cette doctrine utilise l’argent pour atteindre ses objectifs .Par conséquent,toute initiative d’affranchissement des peuples musulmans de la misère et la pauvreté les immunisera contre ce fléau.

La formation professionnelle et l’orphelinat:

En plus de la formation coranique précédemment évoquée,la formation artisanale assurera l’émancipation des jeunes. La prise en charge des enfants orphelins,handicapés et déshérités (toutes

 religions confondues) soulagera les familles éplorées et démunies.

Cela permet ainsi d’ériger des générations internationales de frères

et cousins musulmans.

LES ECOLES :

L’école coranique sera étendue à l’enseignement de type occidentale, du primaire au supérieure, ouverte aux orphelins et non orphelins. Elle sera d’enseignement général et professionnel. L’enseignement supérieur étant continu, sera réservé à la formation des chefs religieux, de mosquées, leurs adjoints ainsi que les chercheurs.

LES BOURSES D’ETUDES:

Le peuple musulman mérite sa place au sein du milieu des élites scientifiques de tous ordres. Aussi faudra–t-il en former tous azimuts, toutes spécialités confondues la relève de demain. A cet effet, il sera instauré l’octroi des bourses aux élèves les plus méritants ,toutes religions confondues.

 UN CENTRE DE SANTE:

Un centre de santé de type polyclinique doté de laboratoire biomédical permettra de soigner la population et d’assurer le dépistage des grandes endémies et maladies cardiovasculaires.

  LES INFRASTRUCTURES:

Un domaine constructible en périphérie de la ville de Bafilo (Togo) de plus de trente hectares est disponible. Les constructions nécessaires pour l’accueil et l’hébergement se composent de:

- Logements meublés (immeubles et bungalows),

- Les salles de classe,

- Les salles de conférence,

- Une régie d’eau et d’électricité autonome,

- Une mosquée,

- Une chaîne de Radio/Télévision satellite.

 NB:Le site de Bafilo ci-dessus indiqué est un point de départ. Par la suite, d’autres centres pourraient être créés dans les autres pays ciblés pou rcouvrir un public de plus en plus important et pour refléter le caractère international de l’Organisation. 

 IV- LEPUBLIC CIBLE

 LA POPULATION: Formation continue:

Cf. Dossier d'étude.

 ORPHELINAT: 

Cf. Dossier d'étude.